Le festival « A la folie … pas du tout », quatrième du nom, se poursuit à Brou. Dimanche soir, dans le premier cloitre comble, un trio de jazz très particulier venait surprendre un public averti. Un étonnant solo d’accordéon ouvre le concert. Vincent Peirani interprète une de ses compositions : « Choral ». Michael Wollny le rejoint sur scène, au piano, pour un grand standard de Thelonious Monk. Le troisième morceau, une reprise de Brad Mehldau, voit se former le trio, avec l’arrivée de Michel Benita, à la contrebasse. La concentration intense des musiciens n’exclut pas, de temps en temps, les sourires de connivence. Ces trois-là font preuve d’une belle complicité, que le public ressent et apprécie. L’intro à la basse d’un folk song du répertoire US permet d’apprécier le jeu d’un artiste discret. Puis un autre morceau de Vincent Peirani, accordéoniste, arrangeur musical et compositeur, qui se nomme « Hypnotic » : « Ça correspond bien ! », s’écrient plusieurs spectateurs enthousiastes. Une valse, « Trois temps pour Michel P », dédiée à Michel Portal, qui lui a donné son titre, termine cet excellent programme. 

concert jazz Brou (1)            concert jazz Brou (2)            concert jazz Brou (3) 

  

concert jazz Brou (4)                       concert jazz Brou (5)                    concert jazz Brou (6)    

concert jazz Brou (7)                       concert jazz Brou (8)                    concert jazz Brou (9)