Dimanche midi, rue Villeneuve, à l’Institution Saint-Pierre, vingt familles sont en effervescence ! Elles attendent l’arrivée des vingt lycéens étrangers qui viennent passer toute l’année scolaire à Bourg-en-Bresse ou aux environs. Dix mois d’immersion totale, dans une famille française, pour ces jeunes venus de pays aussi divers que la Norvège, le Chili, l’Argentine, le Danemark, la Suisse, la Hongrie, les Etats-Unis … Quelques membres de l’association AFS Vivre sans frontière sont là pour encadrer la rencontre. Les nouveaux venus arrivent de Paris, où ils ont passé deux jours, en moyenne. De là, ils ont été répartis dans différentes régions de France et dans quatre départements de Rhône-Alpes. Âgés de 16 à 18 ans, tous ces élèves ont des niveaux de français très différents. Certains n’en parlent pas un mot ! Mais ils s’y mettront très vite : ils partageront les cours des autres élèves du lycée Saint-Pierre. Dans l’autre sens, des jeunes de l’institution burgienne sont partis pour l’année, dans différents pays. Les élèves participants et les familles d’accueil ont chacun leurs raisons de participer à ce programme interculturel. L’apprentissage d’une langue est loin d’être la seule motivation : il ne s’agit pas d’un échange linguistique. D’ailleurs, les familles d’accueil n’ont pas forcément un enfant lycéen. Mais elles reçoivent un jeune étranger « comme un enfant supplémentaire dans la famille », souligne Sonia Richard, bénévole de l’AFS. Partage, inter culturalité, échange, ouverture, sont quelques-unes des motivations qui portent ce beau projet international.    

lycéens étrangers à Saint-Pierre