Pour la première fois, lors de la 7ème édition du « Ruban de l’espoir », Bourg-en-Bresse a été choisie comme ville-étape. Toute la journée de jeudi, de nombreux bénévoles se sont mobilisés, afin de sensibiliser le plus de monde possible à la prévention du cancer. Deux volets essentiels sont abordés pendant cet évènement d’Octobre rose : le dépistage et la prévention. Si le premier rencontre quelques réticences et difficultés, la deuxième, en revanche, rallie tous les suffrages. Bien que ce ne soit pas assez connu, le stress et l’anxiété sont des facteurs redoutables dans le développement des cancers. C’est pourquoi un tel éventail de possibilités se trouvait représenté jeudi, à la salle des fêtes. Marcher, courir, danser ou pédaler, se faire coiffer, masser ou maquiller, pratiquer le do-in, la sophrologie ou la peinture, tout cela concourt au même but : se faire du bien. Lâcher prise, se détendre, s’aérer, prendre du temps pour soi, ces quelques pistes permettent de reconnecter les femmes à elles-mêmes, à leur corps, à leur bien-être. Avant, pendant ou après une maladie grave mais autant que possible, pour tâcher de l’éviter. Chapeaux roses, tee-shirts et rubans roses, parfois même écharpe, bottes, voire une tenue complète, les participants à la marche rose ont ouvert la journée. Autour des stands d’information, tenus par des associations partenaires, le public s’intéresse. Les ateliers variés, de nutrition, de médiété (sport mis au point pour retrouver goût au mouvement, sans forcer, sans se faire mal), de réflexologie, de fleurs de Bach … ont eux aussi attiré bien des participants. « On en découvre, des choses ! », s’étonne une visiteuse ravie. Pièce de théâtre, démonstration de cuisine par le chef Olivier Chaput, défilé de mode et Zumba rose, que d’animations, pour marquer les esprits et œuvrer dans le bon sens.

                 

Françoise Sellin, du collectif K organisateur, a remis la flamme du Ruban de l’espoir à Véronique Roche, qui représentait la ville de Bourg.          L’animatrice de l’atelier de Médiété montre la bonne position du corps, pour chaque mouvement.           Se faire belle, prendre soin de soi, participe à la reconstruction de la féminité mais aussi à la prévention de la maladie.

                       Miss Ronde Rhône-Alpes est venue soutenir l’action du Ruban de l’espoir.                Beaucoup de cœur et de savoir-faire, pour les séances de réflexologie plantaire.