Depuis vendredi, les 15èmes Rencontres des amateurs de théâtre battent leur plein, à la MJC. C’est le cas de le dire : à part le spectacle jeune public de dimanche, tous les autres spectacles ont fait salle comble ou presque. La fréquentation de ce rendez-vous annuel suit une courbe ascendante, depuis sa création : « Il y a un peu plus de monde chaque année. Mais surtout, plus de nouveaux, cette-fois-ci. Et des jeunes ! Ça fait plaisir. », commente Geneviève Poizeau, d’une des troupes organisatrices. Les enfants se sont intéressés à la « Véritable ! histoire » des Chats Garous, où fées et lutins s’en donnent à cœur joie. Humour, poésie, musique et même « Gourmandise », se partagent la préférence des adultes. La compagnie locale « Le plancher qui grince » a réservé, comme à son habitude, la primeur de sa dernière pièce aux Rencontres : Backstage, une création de Michel Guyard, mise en scène par Bernard Léger. « C’est notre deal, on donne la primauté aux Rencontres. Ça nous fait un objectif, aussi : il faut être prêts ! », précise l’auteur, qui joue également dans cette comédie. « Cette année, le nombre de spectateurs est sensiblement le même pour toutes les compagnies, d’ici ou d’ailleurs : ça, c’est nouveau. Et ça fait vraiment plaisir ! », remarque Chantal Veuillet, de la MJC. Dimanche après-midi, déjà cinq-cents personnes étaient venues voir les différentes pièces de théâtre et autres moments clés des Rencontres. 

                                       La fée est persuadée d’être la première dans le cœur des enfants : avant même leur maman !                                 Beaucoup d’humour mais pas seulement, avec « Toc toc », joué par la Cie Théâtralement vôtre, venue de Haute-Savoie.