Une bonne soixantaine de membres dont une trentaine de bénévoles très actifs, autour des deux salariés, c’est ce qui permet à l’association RESO de fonctionner. Le bilan 2014 de Réseaux Echanges SOlidarité s’avère positif, malgré un pôle déficitaire parmi ses activités.

L’hôtel social

Historiquement, c’est d’abord l’hôtel social « Le temps des cerises » qui a démarré, permettant aujourd’hui d’accueillir 38 personnes, dans de bonnes conditions. Pour trois jours ou pour plus de 10 ans, simple dépannage ou logement de transition, voire pérenne, la souplesse de fonctionnement est l’une des caractéristiques les plus appréciées des résidents. Hommes ou femmes, isolés ou avec enfant(s), de 18 à plus de 60 ans, bénéficiaires de minima sociaux ou salariés en CDI, les locataires ont un point commun : ils se retrouvent en difficulté, à un moment de leur vie. L’accueil dans ce lieu convivial leur permet de faire une pause en toute sécurité, avant de repartir. Plus de la moitié d’entre eux reste moins d’un an et trouve une solution de logement classique à la sortie.

Le restaurant

« La Canaille », restaurant ouvert à tous, fêtera ses 5 ans en septembre. « Beaucoup de gens se croisent, ici, dans un brassage un peu improbable », témoigne Carole Gerbaud, salariée. Toute la semaine à midi, la moyenne quotidienne est de 45 couverts. Un repas complet, avec un plat chaud, vin et café, pour 10 € actuellement, c’est vraiment raisonnable. Mais la qualité de la cuisine, avec des produits frais et de saison, compte beaucoup dans le choix des clients. De plus en plus de stagiaires, de tous les âges, participent à la cuisine et au service.

Le jardin : potager, verger, poulailler

Seule activité déficitaire de l’association, le jardin permet cependant de fournir une partie des provisions nécessaires pour le restaurant. Mais trois facteurs posent problème : le savoir-faire et la régularité font défaut, tandis que le lieu est un peu trop éloigné. « La Butte rouge » se trouve entre Jasseron et Meillonnas, au lieu-dit « Les Oeures », et les bénévoles ne peuvent pas toujours se déplacer.

La salle Olympe de Gouges

D’une part, dix associations ou groupes louent cette salle à l’année, notamment des compagnies théâtrales pour leurs répétitions. D’autre part, RESO programme chaque année des soirées, spectacles et concerts, qui animent le lieu et favorisent la rencontre. Pour les résidents du Temps des cerises, c’est également une possibilité d’ouverture aux relations sociales et à la culture.

Salariés et bénévoles s’entraident pour assurer la bonne marche des différentes structures.              

En pratique :    Association RESO : 1 Avenue Pierre Sémard, à l'angle de l'avenue de la Victoire (près de la gare), à Bourg-en-Bresse. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Téléphone : 04 74 21 44 86. E-mail : reso.tempsdescerises@orange.fr