Guillaume Bertrand, artiste pluridisciplinaire, se trouve actuellement en résidence de création au théâtre de Bourg-en-Bresse. Son nouveau projet « Les pantins » mobilise de nombreux partenaires, en différents lieux, jusqu’au spectacle final en décembre prochain.

Comment se passe votre résidence au théâtre ?

En ce moment, nous effectuons un travail croisé, entre les répétitions au théâtre et la fabrication de matériaux variés, pour la pièce (sons, objets, etc …) Pour cela, nous développons un partenariat avec Culture NoMad, dans trois centres psychothérapiques du département : Bourg, Chatillon-sur-Chalaronne et Ferney-Voltaire. Il s’agit d’associer des gens dès la préparation de la pièce et des résidents du CPA viendront sur le plateau du théâtre, dès samedi. En mai, nous effectuerons une autre résidence, sur le même projet, aux Subsistances à Lyon. La création du spectacle « Les pantins » se déroule sur toute l’année 2015. Le test du robot, dans le hall de l’IUT de Bourg, en mars, faisait partie intégrante du projet. Celui-ci nécessite énormément de lucidité et de concentration. Il s’écrit au fur et à mesure de son avancement, sur la base de fondamentaux que je travaille depuis 15 ans : rapport au corps, apport de la technologie, arts vivants ... Je m’entoure de gens spécialisés, dans les domaines que je ne maitrise pas suffisamment.

Quels sont vos domaines de compétence ?

J’ai commencé ma carrière par une formation de clown et d’acrobate, puis de comédien et de danseur, selon différentes rencontres, dans mon parcours. Je suis aussi devenu metteur en scène et réalisateur. Les arts visuels, notamment via une formation en vidéo, complètent mes connaissances. J’ai créé la Compagnie du 13ème quai en Franche-Comté, dont je suis originaire, avant de l’installer à Bourg-en-Bresse en 2003. 

Et votre nouveau projet, « Les pantins » ?

C’est une pièce à trois personnages, sur le thème de la fratrie et des manipulations. Je ne serai pas sur scène mais à la régie, pour régler les interactions entre le plateau et l’extérieur, les spectateurs. J’ai recruté trois artistes circassiens dans de grandes écoles internationales du cirque : Nicolas Longuechaud, jongleur-manipulateur d’objets et Antoine Nicaud, sangliste-acrobate-clown, de l’Académie Fratellini et Saïd Mouhssine, acrobate au sol et au mât chinois, de l’école nationale du cirque du Maroc. Mathieu Sourisseau, musicien-compositeur, complète la troupe, à la basse acoustique. Beaucoup d’intuitions et d’envies apportent des éléments dans le spectacle et la mise en relation de ces éléments entre eux forme finalement le spectacle, avec les apports de la part, aussi, des différentes personnes qui y participent. 

Note :       La première du spectacle « Les pantins » aura lieu le 10 décembre au Théâtre de Bourg-en-Bresse. Puis la pièce partira en tournée dans l’Ain, en France et au Maroc. Des extraits du spectacle, déjà au point, seront également présentés lors de différentes manifestations de la Ville de Bourg-en-Bresse                    

                    Guillaume Bertrand     Guillaume Bertrand, auteur, metteur en scène et réalisateur.