Grâce à l’ADIE (association pour le droit à l'initiative économique), les futurs créateurs d’entreprise peuvent se voir accorder un prêt, un micro crédit pour les aider à démarrer leur projet.  

Depuis 1982 en France et 2002 dans l’Ain, l’ADIE offre son aide aux personnes exclues du système bancaire, pour les prêts. L’association, reconnue d’utilité publique, propose en effet de micro crédits pour débloquer la situation financière, dans certains cas : aide à la mobilité (frais de transport, permis de conduire, achat d’un véhicule …), démarrer une entreprise, micro assurance ... A Bourg-en-Bresse, une salariée et cinq bénévoles forment l’équipe qui apporte son aide pour ces différents financements : pour leur obtention et pour en faire le meilleur usage. Car au-delà de la création d’entreprise, tous les six se mobilisent aussi afin d’assurer le suivi des lanceurs de projet. « Nous avons participé au financement de 83 créations d’entreprise, en 2015. Et le taux de pérennité à 2 ans est de 70% », précise la salariée, Nadia Ouled Salem. L’accompagnement des créateurs se poursuit en général pendant les 24 à 36 mois qui correspondent à la durée du prêt mais c’est toujours volontaire de leur part. « C’est surtout la démarche commerciale qui nécessite des conseils », souligne un des bénévoles. Mais l’aide à la création d’entreprise passe par le biais d’autres associations, en amont. « Nous intervenons au moment du financement, si un coup de pouce s’avère nécessaire » : toute l’équipe de l’ADIE tient à ce que les choses soient claires. Et l’aide accordée ne peut dépasser un montant maximum de 10 000 euros. Beaucoup démarrent en auto financement mais sous-estiment les besoins et se retrouvent coincés. L’ADIE peut intervenir à ce moment-là. « Mais avec une perspective de développement ou de maintien de l’activité. Pas juste pour éponger les dettes ! » explique Nadia. 

En pratique :      ADIE : Centre des entrepreneurs, 90A rue Henri de Boissieu, 01000 Bourg-en-Bresse. Contact : au 09 69 32 81 10 ou rhone.alpes@adie.org et sur www.adie.org

ADIE 01

                    

 

 Nadia Ouled Salem, entourée de deux des bénévoles.               

 

Témoignage d’une créatrice d’entreprise :

Tamara Carrara a pu ouvrir sa boutique de création et réparation de bijoux, le 1er septembre 2015 : « Ça marche très bien. J’ai repris la clientèle d’un retraité. Les banques ne me suivaient pas mais Nadia (Ouled Salem) y a cru. Ça a été très rapide. J’avais déjà un dossier complet, j’avais fait le tour des banques. J’ai un CAP art du bijou et du joyau, que j’ai préparé dans une école, à Lyon. Puis j’ai travaillé deux ans avec la famille Jeanvoine, qui crée des émaux bressans à Bourg : j’ai beaucoup appris, avec eux. » Sa boutique se trouve au 9 rue du Docteur Ébrard, à Bourg-en-Bresse.

ADIE - Tamara Carrara

        

 

  Tamara Carrara est passionnée par son métier : création, transformation et réparation de bijoux.