couverture L1

 Présentation du livre :

A travers le témoignage bouleversant de Gervaise Schmitt, rescapée d'Auschwitz, Cécile Chambon fait revivre le quotidien de ces hommes, femmes et enfants qui ont vécu l'épouvantable tragédie des camps de la mort. L'originalité de son ouvrage est de révéler un aspect méconnu de cette histoire en retraçant le destin brisé de la communauté tsigane
persécutée au même titre que les Juifs. Si leur quotidien n'a rien à envier à celui de leurs compagnons d'infortune, leur parole est restée trop longtemps tue. Ce livre a pour ambition de leur rendre hommage et plus encore de restaurer la mémoire de ces oubliés de l'histoire dont le terrible destin se confond avec celui de tous les déportés. 

 

Biographie de l'auteur :

Cécile Chambon a rencontré Gervaise Schmitt en 1980, sur le terrain des gens du voyage d'Orléans-La Source où sa mère assurait les fonctions de secrétaire-hôtesse d'accueil-standardiste. Ayant gagné la sympathie puis la confiance de cette femme manouche, déportée à l'âge de 11 ans, l'auteur a recueilli son témoignage, promettant de faire tout son possible afin que celui-ci ne reste pas lettre morte. Aujourd'hui rédactrice pour Le Progrès, Cécile Chambon a également écrit un roman, dont l'histoire a pour cadre le monde du voyage. Bien que "sédentaire" de naissance, elle a vécu très jeune en caravane, a beaucoup déménagé et habité plusieurs pays.

 

Gervaise Schmitt

Gervaise Schmitt et sa mère, en 1980.